Ustensiles en grès

Ce projet est né d’une rencontre avec Chantal BOULAY de la Poterie des Bleuets à Ugine lors d’un Marché de Potiers à Albertville en Juillet 2011. Sa production est principalement composée de pièces utilitaires, réalisées en grès, et terminées avec un double émaillage : un premier bain complet dans la teinte principale (bleu ou vert), puis une projection avec une teinte complémentaire (blanc pour le bleu et marron pour le vert).

Nous avons particulièrement apprécié ses bols, dont les formes et les dimensions correspondent à des Chawans, avec une faible épaisseur, ce qui convient plus pour les cérémonies à la belle saison.
Par ailleurs, l’originalité de ses projections extérieures et intérieures donne un vrai relief, différent pour chaque pièce, mais constitue également un Shomen pour chaque Chawan ; le Shomen, c’est la face honorifique de l’ustensile, celle qui doit toujours être tournée vers le pratiquant ou vers l’invité quand on lui transmet un ustensile.

Dans la production, nous avons choisi des Chawan bleus, pour bien mettre en valeur le vert du Matcha, et plus particulièrement ces modèles : grand et droit pour l’hiver, grand et évasé pour l’été, petit et évasé pour les Nodates (cérémonies en extérieur).

Nous avons également envisagé la création d’ustensiles originaux, destinés à notre pratique.

Nous lui avons demandé de créer des Kensuis (Pot à eau usée, indispensable dans toutes les cérémonies), suivant la forme traditionnelle, avec un modèle d’environ 0,5 litre, et un modèle d’environ 1 litre (pour les cérémonies avec beaucoup d’invités).
Nous avons choisi le vert pour trancher avec la couleur des Chawans.
Réalisation Août 2011.

Enfin, il nous restait à créer des Mizusashis (Pot à eau fraiche, nécessaire pour les cérémonies avec le Hishaku (louche à eau) pour alimenter la bouilloire).
Le volume choisi était d’environ 1 litre, mais nous voulions surtout que ce pot soit pratique, quel que soit le diamètre du godet de la louche.

L’originalité entre les 2 modèles réside dans la forme du bouton du couvercle : petite anse dans le respect de la forme traditionnelle ou gros bouton plutôt massif dans le style de ce qui est créé par la Poterie des Bleuets. Bien entendu, après « c’est le feu qui parle », la double cuisson des pièces qui réserve toujours des surprises…

Publicités